Parce que Non ça veut dire Non: Quelques statistiques Canadiennes sur les Agressions Sexuelles

Parce que Non ça veut dire Non:  Quelques statistiques Canadiennes sur les Agressions Sexuelles
Parce que Non ça veut dire Non: Quelques statistiques Canadiennes sur les Agressions Sexuelles

Un crime qui n’est pas encore assez dénoncé:

Selon les données de l’Enquête sociale générale (ESG) de 2004 sur la victimisation, environ 1 agression sexuelle sur 10 est signalée à la police.

Source: Statistique Canada

________________________

En 2009, au Québec, 5 293 infractions sexuelles ont été enregistrées par les corps policiers.

33 % des infractions sexuelles enregistrées en 2009 ont été signalées à la police le jour même de leur perpétration, tandis que 22 % l’ont été plus d’un an après avoir été commises.

83 % des victimes étaient de sexe féminin: 52 % jeunes filles de moins de 18 ans, 31 % femmes adultes, 17 % étaient des victimes masculine. 14 % jeunes garçons de moins de 18 ans, 3 % hommes adultes.

66 % des victimes avaient moins de 18 ans: 52 % des filles, 14 % des garçons.
10 % 5 ans ou moins, 19 % de 6 à 11 ans, 20 % de 12 à 14 ans, 17 % de 15 à 17 ans, 13 % de 18 à 24 ans, 21 % 25 ans ou plus.

Les auteurs présumés d’infractions sexuelles étaient principalement de sexe masculin (97 %). Ils étaient majoritairement des adultes (79 %) : 19 % étaient âgés de 12 à 17 ans, 14 % de 18 à 24 ans, 16 % de 25 à 34 ans, 20 % de 35 à 44 ans, 15 % de 45 à 54 ans, 14 % de 55 ans ou plus.

Source: www.agressionssexuelles.gouv.qc.ca
________________________

Les victimes d’infractions sexuelles connaissent l’accusé dans 80 % des cas. (Statistique Canada, 2002)

Un peu plus de 8 victimes sur 10 (81%) connaissaient l’auteur de l’agression. La majorité des victimes (69%) ont été agressées dans une résidence privée, les autres l’ayant été principalement dans un établissement commercial (6%), sur la voie publique (6%), dans un établissement d’enseignement (5%) et dans un établissement d’utilité publique (4%), tel qu’un aréna, un hôpital ou une garderie. (Ministère de la Sécurité publique, Statistiques 2008 sur les agressions sexuelles au Québec)

Chaque année, près de 87 000 Québécoises âgées de plus de 15 ans seraient victimes d’agression sexuelle. (Enquête La violence faite aux femmes, Statistique Canada, 1993)

1 femme sur 7 aurait été violée par son conjoint. (Recherche Les agressions sexuelles, Groupe de travail sur les agressions à caractère sexuel et Conseil du statut de la femme, 1995)

Près de 83 % des viols sont planifiés ou prémédités. (Recherche Les agressions sexuelles, Groupe de travail sur les agressions à caractère sexuel et Conseil du statut de la femme, 1995)

Source: Point d’Appui
________________________

Seulement 10 % des agressions sexuelles commises contre des femmes sont rapportées à la police. Si on extrapole à partir des données disponibles, on arrive au chiffre annuel de 509 860 agressions sexuelles signalées ou non au Canada, soit 1 397 agressions par jour. Ce qui veut dire que, chaque minute de chaque journée, une femme ou un enfant au Canada subit une agression sexuelle.

Une enquête menée par le Réseau d’action des femmes handicapées du Canada révèle que 40 % des femmes handicapées ont déjà été violées, maltraitées ou agressées.

Source: Institut Canadien de Recherches sur les Femmes
________________________

En terminant, il est important de ne pas garder sous silence les agressions sexuelles. Vous connaissez quelqu’un qui a besoin d’aide à ce sujet ? Voici des ressources autant pour les Victimes que pour les Agresseurs: Parce que Non veut dire Non.

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon

Archives: Quelques autres Statistiques intéressantes disponibles ici