Déjà 10 ans sur Twitter: Ce que j’ai appris

Hey oui, en juillet 2009 (plus précisément le 16) j’embarquais dans l’aventure Twitter. Curieuse de savoir ce que la publication en 140 caractères pouvait m’apporter dans la vie, j’ai tenté l’expérience.

En 2009, nous étions beaucoup moins nombreux sur Twitter. J’ai eu la chance dès mes premiers Tweets de me joindre à un groupe (déjà sur place) très dynamique et intéressant. À cette époque on étaient plus ouverts, c’était pas très courant les comptes cadenassés. Il était très facile de follower et de se mettre « amis » rapidement.

Les belles années: Des amitiés à volonté

Parlant d’amitié, je suis heureuse de compter encore parmi mes amis(es) des personnes que j’ai connues au tout début de Twitter. Saviez-vous qu’à l’époque on organisaient des GT auxquels tout le monde voulaient participer? Il n’y avait pas de « peut-être si j’ai le temps »… Quand il y avait une activité rencontres: On y allait et c’était toujours très agréable. Des liens d’amitié très forts, des alliances d’affaires et de talents ont eu lieu grâce à ces rencontres. J’ai conservé précieusement des photos de toutes ces rencontres, c’était magique.

C’était le temps où les gens s’encourageaient fortement en relayant l’information sur Twitter, c’était un devoir de partager les informations qui pouvaient être utiles pour un ami. Beaucoup de professionnels se sont lancés dans des carrières ou entreprises qui ont connues des succès fulgurants par ce phénomène Twitter très particulier.

Moins lourd que Facebook, plus rapide et dynamique, dans ces années là il était très agréable de partager ses idées, ses commentaires et aussi beaucoup de complicité via Twitter. Il y avait moins de jugements négatifs et tout était axé vers le fun et l’entraide. Le sentiment de proximité malgré la distance créait la force.

Naturellement, quand tout va trop bien, il faut que ça merde…

Certains(es) ont vu cette belle complicité et l’entraide et en ont profité pour faire les premières arnaques Twitter québécoises. Fausse amoureuse qui a berné un bon gars pendant des mois. Une autre qui a simulé un cancer pour attirer la pitié et surtout du cash, un déviant s’est même rapproché d’une femme (sous de faux prétextes) parce qu’il avait son enfant dans sa ligne de mire… Et ça c’est juste un bref aperçu… Les histoires de Fakes ont commencé à s’accumuler et tout ça a commencer à dégénérer. De plus en plus de monde ont commencé à voir le potentiel de « s’inventer une vie » sur Twitter. La méfiance a commencé à faire son chemin. De nos jours une personne peut très bien avoir un compte Twitter pour être ami et un autre compte qui s’amuse à t’écœurer en s’imaginant que tu ne sais pas qui il est…

L’apparition des premiers Trolls

C’était presque prévisible: Les premiers Trolls sont arrivés spécialement pour s’attaquer aux gens plus connus. Des personnes en politique aux artistes de tous les domaines. A moins d’un ex qui voulait s’en prendre « anonymement » à une personne qui a déjà partagé sa vie ou quelqu’un (souvent un compétiteur) qui voulait nuire à une autre entreprise, les « comptes anonymes » s’en prenait rarement à des gens standards, sans histoires. Puis l’attrait de l’anonymat a gagné plusieurs personnes. Des gens sur Twitter ont commencés à se faire écœurer, menacer, par des Trolls. J’ai moi-même vécu plusieurs épisodes très dérangeants (et troublants) par des anonymes sur Twitter. Si au début de ce phénomène, l’entraide existait encore et les Trolls étaient majoritairement et rapidement rejetés, tout ça à bien changé.

De nos jours on recherche moins le vrai et on se blase rapidement de tout

En 2019 les gens sont beaucoup plus nombreux sur Twitter. Plusieurs ont même 2 ou 3 comptes. Le fil d’actualités défile beaucoup vite. Les gens ont aussi plus d’abonnements et d’abonnés. Les « amitiés virtuelles » sont plus méfiantes. On se désabonne ou bloque pour un Oui ou un Non. Moins de patience? Plus rapidement blasés? Peut-être…

Les Fakes sont des Stars

J’ai été surprise de voir du monde presque brailler sur Twitter en voyant des comptes de Trolls agressifs être supprimés. Y a vraiment des gens qui s’ennuient de personnes qui utilisent des faux comptes pour écœurer le monde. A quoi servent les campagnes contre l’intimidation? Quand on préfère suivre des Trolls parce qu’ils sont plus divertissants que les gens vrais, y a des questions à se poser…

Beaucoup moins d’ouverture d’esprit. La mode en 2019 sur Twitter c’est d’être outré de tout et de s’obstiner le plus souvent possible. Le but est surtout de se faire voir dans une discussion, souvent sans même comprendre le sujet initialement Tweeté. La majorité des mésententes viennent souvent de monde qui ne se donnent même pas la peine de comprendre de quoi il est question dans la discussion et qui forcent à entrer leur point de vue qui n’a par rapport.

Et puis après tout ça, pourquoi rester?

La réponse est très simple. Malgré une bonne quantité de Tweets insignifiants qui me sont adressés chaque semaine et que j’ignore pour conserver ma paix intérieure, j’ai encore le plaisir de suivre et lire beaucoup de gens intéressants et surtout plusieurs amis(es) sincères qui sont là depuis longtemps.

Malgré tout, beaucoup de bonnes personnes que je connais ont quittés Twitter. L’agressivité et le manque d’ouverture sont venu à bout de gens vraiment intéressants qui ont préférés partir plutôt que de lire jour après jour du négatif. C’est dommage, plusieurs me manquent, pour d’autres j’ai la chance de les suivre ailleurs.

Twitter est aussi le moyen le plus rapide d’être informé et ce bien avant les médias traditionnels. C’est aussi un excellent moyen de propulsion professionnel.

Parfois j’ai la chance de capter dans mon fil d’actualités – au travers des dizaines d’autres discussions de gens qui veulent s’arracher la tête – des discussions très agréables et même amusantes et ça me réconcilie avec Twitter.

J’ai quand même la nostalgie…

Oui c’est vrai que souvent je m’ennuie de l’ancienne époque de Twitter, même si je suis consciente que ça ne reviendra plus jamais. Mais bon, au moins je pourrai toujours dire que j’ai connu le bon temps 😉

10 ans déjà… Que le temps passe vite !

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon