Mon Souhait pour La Journée de La Femme 2020: Que Les Femmes cessent de s’exclurent entres elles…

Le 8 Mars prochain, c’est la Journée de la Femme… Excusez-moi, La Journée Internationale des Femmes. Ou devrais-je dire la Journée des Féministes? Bref, c’est tellement rendu compliqué qu’on ne s’y retrouve plus et quoiqu’on dise, il va toujours y avoir quelqu’un qui va s’indigner. Bref pour alléger mon texte je vais dire La Journée de la Femme.

Journée de La Femme qui je tient à le préciser, n’enlève absolument rien aux hommes, donc Messieurs pas besoin de ronchonner, si vous voulez une Journée de l’Homme, faites vous en une pis lâchez nous avec cet argumentation inutile…

Bon bref, il y a encore beaucoup à faire dans le monde pour améliorer la condition féminine. De la pauvreté, la violence, les agressions, les mutilations génitales, les droits, le salaire… Tout n’est pas gagné et il y a encore tellement de travail à faire…

Mais je pense qu’entres nous les Femmes, nous avons aussi à nous regarder nous-mêmes, à travailler notre attitude, notre vision et surtout nos agissements. Il y a un très gros travail à faire et on le sais toutes…

Je constate qu’entres Femmes il y a encore énormément de jugement. Beaucoup de Femmes sont très agressives avec d’autres et sont très rapides à les catégoriser. Le mouvement féministe fait aussi preuve de tant d’exclusions. Le pire slut shaming vient souvent des femmes entres elles. Les Femmes seraient elles leur principal ennemie?

Il y a aussi une espèce de compétition malsaine entres les femmes concernant plein de sujets, dont entres autres l’apparence physique, et plus précisément ces temps-ci « le poids ». Dernièrement, j’ai eu droit à des enragées de la cause des femmes rondes qui croyaient que j’étais contre leur mouvement (ou forcément pro mince?) juste parce que je me suis exprimée que le mouvement Body Positive n’était pas si positif que ça, puisqu’il excluait pas mal de femmes… Et pourtant les gens qui me connaissent savent à quel point je suis pour la Sensualité et l’Acceptation de TOUTES les Femmes. Mais non, pour certaines fanatiques, si je questionne quelque chose, je suis forcément contre.. Ce qui est totalement absurde. Quand aucune opinion, remise en question, ou travail d’introspection n’est possible, déjà le milieu n’est pas très sain…

Je sais d’avance qu’à la lecture de ce texte, certaines personnes incapables de tolérance et qui ont pour but simplement de jouer à « Tu penses pas comme moi, tu es contre moi » vont certainement chialer contre mon blog. Mais vous savez quoi? Ce ne m’importe peu… Quand on trouve le moyen de chialer contre des principes d’unification et d’acceptation des autres, ça monte l’évidence..

Être dans une cause pour partir en guerre contre tout et son contraire?

Non merci.

Bref si la nouvelle « mode » est d’être Pro-Ci et forcément Contre-Ca, perso j’embarque pas. A mon humble avis les Femmes ne gagneront rien à se battre entres elles, à mépriser les autres ou à essayer de se faire des regroupements d’exclusion. Je n’ai jamais aimé le fanatisme, j’ai toujours pensé qu’on ne gagne jamais à rentrer de force nos principes ou nos opinions. On gagne encore moins par le mépris. Je répète encore que l’alliance est la meilleure force. Qu’il faut que toutes les Femmes se regroupent en cessant d’en exclure sous divers prétextes ridicules.

Si le Respect et les Droits Féminins sont exclusivement pour une seule catégorie de Femmes et non toutes les Femmes, on passe à côté du plus important.

Cela doit inclure les Femmes de toutes les couleurs, origines, toutes les tailles et poids (finissez donc votre maudite guerre rondes vs minces), orientations sexuelle, croyances, pauvreté ou pas, dépendantes ou pas, malades ou handicap ou pas, jeunes ou vieilles, peu importe le métier (incluant travailleuses du sexe, je tiens à préciser) riches ou pauvres, et aussi les nouvelles femmes (Trans). Pis si j’oublie quelque chose, ajoutez le donc ici______ au lieu de vous outrer inutilement.

Les Femmes doivent se regrouper et cesser de s’exclurent ou se faire la guerre ou d’être en compétition. Soyons bonnes envers nous, soyons aussi bienveillantes.

Je pense qu’en 2020 les Préjugés des Femmes vis-à-vis d’autres Femmes doivent enfin cesser.

Montrons donc l’exemple en nous associant plutôt qu’en nous excluant. Soyons une force plutôt que des groupuscules qui se regardent de travers en se comparant. Le meilleur avancement à la cause sera quand on sera capables de marcher toutes ensembles dans le même sens et quand nous seront capables de tolérance entres-nous.

Soyons donc enfin solidaires 🧡

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

www.BijouterieBrillance.com
http://www.BijouterieBrillance.com

Réflexion sur le Double Standard du « Body Positive » …pas si Positif que ça.

Depuis un bon moment, je regarde cette mode du « Body Positive » sur les médias sociaux et je suis légèrement songeuse… Je suis spectatrice de ce phénomène qui a maintenant gagné les médias traditionnels, on peut sans aucun doute parler vraiment d’un mouvement présent pour rester très longtemps.

Si au début j’étais vraiment contente de voir cette belle avancée concernant la diversité corporelle, l’acceptation de soi, des autres, la fin possible des tabous sur les couleurs de peaux, la maigreur, grosseur, les vergetures pis l’âge et les rides…

Disons que j’ai assez vite désenchantée….

On ne se racontera pas de mensonges, le Body Positive, ce n’est pas pour tout le monde. Ce mouvement est réservé à certains standards corporels et de personnes.

Je m’explique:

Vous êtes voluptueuse et vous décidez de vous dénuder pour en faire des jolies photos ou un vidéo, vous êtes parfaitement Body Positive. On vous félicitera, on aimera, c’est tendance. Vous serez un modèle pour la société. C’est exactement le genre d’exemple que plusieurs voudront enseigner à leurs enfants.

Mais:

Vous êtes une femme mince ou athlétique, vous n’êtes vraiment pas dans le standard Body Positive, même si vous vivez de l’anxiété face à votre apparence ou des complexes. Le malaise du corps est réservé exclusivement à une certaine catégorie de personnes et ce n’est pas pour vous.

De plus si vous faites de la photo dénudée, vous êtes dans la catégorie « agace », « pute à Like » ou bien encore vous serez catégorisée « un bien mauvais exemple pour nos enfants ».

Voluptueuse qui se dénude pour faire passer un message? Vous serez ovationnée. Vous avez trouvé une excellente manière pour vous faire voir et entendre.

Femme standard qui utilise son corps pour vivre ou réaliser une forme d’art? Vous exagérez. Soyez honteuses de ce que vous faites, vous ne vous respectez pas.

Vous croyez que j’exagère? Et pourtant pas du tout.

J’ai scanné les commentaires sur les médias sociaux face à certaines situations et ça ne laisse aucun doute:

Une artiste connue (et mince) est mannequin pour sa propre collection de lingerie? Les commentaires: Elle s’exhibe, elle va nuire à sa carrière, elle est un mauvais exemple pour nos enfants.

Une animatrice connue (mince) lance sa gamme de maillot et ose dire publiquement qu’elle vit certaines journées difficiles avec son apparence physique? Les commentaires: Elle se ridiculise, elle devrait se taire, elle se plaint pour rien, qu’elle retourne s’habiller, elle n’a aucun talent…

Une chanteuse (mince) se dénude pour une affiche de tournée. Les commentaires: elle manque d’attention, elle n’a rien d’autres à offrir de toutes manières.

Une athlète (mince) qui publie un peu (beaucoup) de photo en maillot. Les commentaires: Ça encourage le non respect des femmes. C’est vulgaire. Elle est sans génie…

Une influenceuse (mince) choisie rentabiliser son apparence physique en se dénudant pour un site payant privé. Les commentaires: Quel manque de respect pour elle même et son publique. C’est donc bien un mauvais exemple pour nos enfants…

Une chanteuse (en perte de poids) montre sa nouvelle image dans les médias. Les commentaires: Elle est toxique. Maigrir c’est mal. Elle aurait du s’accepter comme elle était. Elle envoi en bien mauvais message à nos enfants.

Deux artistes (âgées) dans la quarantaine et cinquantaine font un spectacle musical mondial avec des vêtements sexy. Les commentaires: Quelles mauvaises images de la femme. Elles sont une honte de se trémousser a leur âge. C’était de très mauvais goût.

Humoriste féminine (voluptueuse) nue en photo de voyage. Les commentaires: Bravo ça en prend plus de monde comme elle. Elle s’explique avec un discours puissant et inspirant.

Une chanteuse (voluptueuse) se mets nue dans un vidéoclip. Les commentaires: Vive la libération du corps de la femme. Vive l’acceptation de soi. Elle est un exemple d’audace artistique.

Je m’arrête ici, parce que la liste pourrait être très longue. Comme vous voyez, le Body Positive ce n’est pas pour tout le monde, ce droit au respect est limité qu’à une certaine catégorie de personnes et à mon avis ce mouvement n’est pas positif du tout, vu ses exclusions.

Je serai enchantée du mouvement Body Positive le jour où celui ci inclura tout le monde, de toutes les couleurs, grosseurs, grandeur, âge, plis et cicatrices.

Les jour où la nudité et la sensualité sera autant respectée qu’on soit mince ou ronde, âgée ou jeune, là je serai prête à embarquer. Mais c’est pas demain que ça arrivera.

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

www.BijouterieBrillance.com http://www.BijouterieBrillance.com

Thérapie par la Photographie: Pour se redécouvrir en Beauté.

J’ai passé toute la journée en shooting photos. Ça faisait longtemps que je n’avais pas fait ça. Il faut dire qu’en avançant en âge, les occasions de jouer les mannequins sont plus rares. Mais il arrive que l’opportunité est trop belle pour passer à côté.

Durant ma journée, je pensais: C’est quand même incroyable qu’on ne se perçoit pas du tout comme la lentille nous immortalise. Je suis toujours surprise de voir la différence entre l’image que j’ai de moi-même et le rendu en photos. Je me demande souvent si nous avons une perception distordue de nous mêmes.

Tout cela pour vous dire que ça fait franchement du bien. C’est comme une Thérapie. J’ai terminé ma journée avec une estime rehaussée, de la fierté et une impression de faire encore plus la paix avec ma peau. Cette maudite peau. Celle qu’on méprise tant. Elle engraisse, maigrie, flétrie, plisse, ride, sèche… Bref cette enveloppe corporelle qui ne nous satisfait jamais assez…

Vous savez quoi? Je vous le recommande: Faites-vous du bien. Offrez-vous une Thérapie par la Photo. Osez une séance de photos dans un style rétro ou sensuelle avec La Faute à Ève que je recommande chaleureusement même aux débutantes.

Vous pouvez aussi servir de modèle pour un(e) Ami(e) qui se pratique pour devenir photographe, c’est une façon fantastique d’expérimenter différents styles dans une ambiance décontractée. Ou si vous avez du budget, osez l’expérience avec un(e) Pro!

Sinon osez un Samedi Selfies avec une copine! Au menu: Maquillage, Coiffure, Selection de Vêtements et on prends des centaines de poses. Il en ressortira bien d’excellents portraits qui vont faire fureur sur votre Facebook ou Instagram.

Ça fait du bien de se sentir en beauté. Laissez la lentille vous apprivoiser. Osez vous redécouvrir avec la Thérapie par la Photographie. Ajoutez ça à votre To Do List 2020

Ha oui, concernant mes photos, elles seront publiées sur le site BijouterieBrillance.com

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

Les Leggings font toujours plus mal aux envieux qui regardent qu’à celle qui les porte.

Tiens c’est drôle… J’ai lu dernièrement un article d’un magazine de mode sur internet qui expliquait en détails ce que les femmes devraient porter (et ne plus faire) après 40 ans, après 50 ans, après 60 ans…

Il semblerait qu’après un certain âge, les cheveux longs c’est non. Le maquillage le moins possible… Il semblerait aussi que la mini-jupe ou les pantalons ajustés non plus. Faudrait oublier aussi les leggings…

Ensuite j’ai vu les critiques sur le show du Super Bowl concernant l’habillement jugé soit disant trop sexy pour des artistes féminines dans la quarantaine et cinquantaine…

J’avoue que ça m’a laissée songeuse…

C’est écrit où cette loi qu’après un certain âge, les femmes doivent absolument renoncer à leur féminité et leur sex appeal? On leur suggère de se couper la chevelure pour les rendre « Madame », de se couvrir le corps puisqu’il serait en train de vieillir? Ce ne sont certainement pas des conseils pour respecter les femmes…

C’est quand même drôle que pendant que les hommes gagnent en charme avec l’âge, nous les femmes il semblerait que nous soyons dotées d’une date d’expiration. Après un certain âge, hop vous êtes maintenant devenue trop mûre ou même flétrie. C’est quoi cette absurdité? J’en reviens pas lorsque j’entend même des femmes rappeler à d’autres qu’elles n’ont plus l’âge de « insérer ici quelque chose de cool »… Comme si entres-femmes nous avions besoin de « La Police du Bon Goût »..

Puis j’ai pensé: Tiens moi aussi j’approche de l’Age d’Or…

Dans même pas 4 ans, je vais être officiellement dans l’Âge d’Or. Je pourrais faire partie de la gang de la FADOQ et je pourrais même avoir droit à différents rabais pour les aînés… Mais whooo là minute: J’ai encore 26 ans dans mon cœur ! Je ne me sent pas « vieille » et je ne vois pas pourquoi l’Age d’Or devrait avoir une connotation négative. Au contraire, nous avons la possibilité de pouvoir avancer en âge en bonne forme physique, en beauté et en conservant nos atouts.

Il est hors de question que je coupe mes cheveux et que je renonce au maquillage. Pis je porterai bien le linge que je veux porter. N’en déplaise aux coincés(es). Vais-je porter des leggings encore longtemps? Très certainement: Parce que je sais que les leggings font plus mal aux envieux(ses) qui regardent qu’à celle qui les porte 😉

Ce n’est pas demain la veille qu’on va me dire quoi faire.

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

Et si au lieu d’être blasés en 2020 nous étions tous reconnaissants?

J’adore débuter les nouvelles années, avoir l’impression d’un renouveau, l’inspiration de commencer une toute nouvelle étape de ma vie. Parce qu’on ne se le cachera pas: La vie passe vite et il est trop facile de perdre son temps…

Ces Résolutions qu’on ne veut pas prendre…

Partout autours de moi j’entends les gens être blasés de tout: Noël c’est plate, la vie c’est ordinaire, y a pas d’avenir, la peur de l’engagement, a quoi bon prendre des Résolutions qu’on ne tiendra pas…

Je ne comprends tellement pas ce genre de discours défaitiste et j’ai souvent l’impression que le monde se donnent un style blasés, mais que dans le fond ils meurent d’envie de voir des choses changer, bouger, s’améliorer pour eux.

Tellement peur de l’engagement qu’on ne s’engage même plus envers soi-même…

Non seulement on ne veut pas s’impliquer, s’engager, se promettre, mais on sait déjà d’avance (et on se fait un devoir de le dire partout) qu’on ne tiendra pas parole. C’est en discours étrange quand on y regarde de plus près: On annonce déjà à tous, fièrement et publiquement qu’on est peu fiable, tellement qu’on ne se fait pas confiance à nous meme…

Pourquoi se forcer quand on peut choisir la facilité?

On vit dans un monde où il est recommandé de faire le moindre effort possible, de surtout pas se forcer en quoique ce soit. Le dépassement de soi est méprisable. Alors je comprend très bien la mentalité de ne pas vouloir s’engager envers soi-même avec des Résolutions, puisque ça pourrait impliquer certains efforts qu’on ne veut surtout pas mettre… On préfère mourrir à rien faire plutôt que de se forcer à mieux vivre.

Sommes nous blasés parce que nous avons des attentes irréalistes?

Dans la loi du moindre effort, vient souvent juste à côté les attentes irréalistes envers la vie. On veut des résultats sur des choses qu’on ne veut pas faire. C’est aussi insensé que vouloir gagner une course olympique assis dans son salon. Quand on a des hautes espérances faut y mettre l’effort. Sinon a quoi bon attendre des miracles?

J’aime prendre des Résolutions.

Je ne choisis que des choses réalistes qu’il est possible que j’améliore en moi et je trouve qu’une année c’est un bon délais pour mettre en marche quelque chose destiné à améliorer toute notre vie. Investir sur soi est la meilleure chose que nous puissions faire. Je n’attends pas de miracle mais je crois en la force de la constance. Telle l’eau qui coule constamment peut arriver à couper la pierre, je suis persuadée que chaque petite chose faites jour après jour donne des résultats puissant et permanent.

La Gratitude en Résolution

Vive les Résolutions Simples: L’an dernier j’ai débuté un Journal de Gratitude. J’ai choisis cette Résolution pour me recentrer face à ma vie, face à moi-même, pour comprendre si mes satisfactions/insatisfactions sont justifiées et me réajuster face à tout ça. Je suis du genre à penser qu’il n’y a rien de plus insensé que de voir quelqu’un courir en ronds sans savoir où il va. Dans la course de la vie, il est tellement facile de se perdre. J’avais donc un urgent besoin de me retrouver.

J’ai donc fait ce journal sans trop y croire, un peu inquiète même de savoir si j’aurai de quoi y écrire chaque jour. Il est même arrivé que je me force à le faire, certains jours n’avaient absolument rien de gratifiants et je l’ai inscrit. Au bout de quelque temps, l’exercice a été plus facile à faire. Au bout de quelques mois j’ai retrouver des joies que je pensaient perdues… Au bout d’un An je suis vraiment fière de l’avoir fait. Ce journal m’a apporté les réponses profondes que je désespérais avoir un jour. J’ai aussi retrouvé la paix que je voulais tellement. C’est un exercice que je compte continuer et que je recommande à tous. Cette résolution est ultra simple et très productive.

Et si au lieu d’être blasés en 2020 nous étions tous reconnaissants?

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

L’Année 2019 s’achève et arrive le temps des bilans: 2020 sera fantastique!

Toute une année 2019 pour moi, pour mieux la décrire je dirais que c’est une année de changements profonds. J’avais déjà entamé en 2018 plusieurs améliorations et changements à ma vie, contente de voir ma persistance a encore une fois été ma meilleure alliée.

Les faits marquants de cette année:

La Santé Physique est au maximum: Bien manger, des saines habitudes de vie, ça été gagnant au niveau de mon bien-être physique cette année. On ne cesse de me dire à quel point j’ai l’air plus en forme, plus jeune, et j’avoue que ça me fait du bien. Il était plus que temps que je pense à moi et que j’arrête de m’auto-détruire.

Le Bonheur: Fini d’endurer des comportements inadéquats. Fini de vivre des déceptions a cause d’attentes (pourtant normales, mais qui n’arriveront pas). Je pratique allègrement le « C’est pas mon problème ». Je n’accepte plus qu’on me fasse perdre mon temps. Je ne perds plus de temps non plus sur des personnes qui n’en valent pas la peine ou qui ne sont que des sources de stress ou de déception. 2020 sera sans aucun doute une année avec encore plus de décisions à ce sujet. Je vise à éliminer de ma vie le maximum d’irritants et croyez moi que ça va se faire.

OUT les énergivores.

Je ne suis plus du tout capable de me forcer à endurer des méchancetés, des comportements inadéquats ou de l’imbécilité. En ce sens en milieu 2019 j’ai décidé faire un grand ménage dans les « médias anti-sociaux ». Coté personnel aussi: Ça suffit les personnes qui pensent que les autres n’existent que pour être à leur service et qui abusent. Je n’accepte plus d’aider des personnes qui ne veulent pas s’aider eux-memes. J’ai vraiment tout donné et je n’ai récolté que du mépris. Je mérite le bonheur.

Se concentrer sur le Positif

Me concentrer sur moi-même et éviter au maximum les personnes négatives m’a permis cette année de retrouver toute ma créativité. Tout le temps que j’investissais sur des gens qui ne l’appréciaient pas, maintenant je le garde pour moi et je l’investis à créer un projet qui me rend heureuse. J’ai beaucoup de satisfaction à utiliser tout mon potentiel à quelque chose de positif pour moi.

Et pour 2020..

Je suis ma priorité. Lucide et en pleine forme je vois la vie avec beaucoup de gratitude. Je me prédis une fantastique année à venir. Il reste encore un peu de ménage à faire autour de moi, mais je suis en bonne voie pour avoir 100% de la vie que je mérite.

Je te souhaite, qui que tu sois, de bien prendre soin de toi. On accorde trop d’importance à des choses ou des gens qui ne le méritent pas. T’es l’acteur principal de ta propre vie. Personne ne pourra jouer ton rôle à ta place. Acceptons ce rôle principal et faisons du film de notre vie, un succès. Il n’y aura qu’une seule représentation.

🎁🎄Joyeux Temps des Fêtes: Et souvenez vous que les cadeaux les plus précieux ne s’achètent pas 💛

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

Le Jour où j’ai choisi de devenir une « Incompétente » …et très heureuse de l’être.

Ce qui est intéressant ici, c’est que certains(es) ne se baseront que sur le titre et en tireront des conclusions erronées pour mon plus grand plaisir 😉

Le Perfectionnisme: Une qualité mal appréciée

Tout le monde veut des résultats de perfectionnistes, mais personne ne veut se donner le mal que ça demande (sauf bien sûr la personne perfectionniste). C’est donc là que les personnes perfectionnistes vont reconnaître mon point: On voit toutes sortes de monde vouloir se coller à vous, puisque qu’on sait qu’avec vous, le projet a plus de chance de réussite et que vous ne lésinerez pas dans les efforts pour que ça marche.

Les « délégueurs en série » adorent les perfectionnistes, et pas pour les bonnes raisons.

Très à l’affût de n’importe qui capable de faire sa job à sa place, le « délégueur en série » aime s’appuyer sur le perfectionniste. Loin d’être un travail d’équipe équilibré, cette situation apporte comme revers que la personne perfectionniste se ramasse à tirer une charrette sur laquelle s’appuie une équipe de lâches qui préfèrent ne rien faire et regarder l’autre se démener pour avancer. Mais rendu à la ligne d’arrivé, tout ce beau monde descend de la charrette pour récolter les honneurs et omettant bien entendu de remercier les efforts de la personne qui aura mené à bien le projet. Si le projet échoue, ce sera bien entendu que la faute du perfectionniste qui s’est démené comme pas possible pour arriver à rien.

En Conclusion: Quoiqu’il fasse pour les autres, le perfectionniste ramasse toujours la merde. Donc vaut mieux garder ses efforts pour soi.

La Débrouillardise, un bien gros problème

On aime avoir dans son entourage une personne capable de faire des petits miracles avec presque rien. Les débrouillards sont un mystère pour bien des gens. Ils réussissent à s’arranger avec moins que la normale du monde. Cette grande qualité devient un gros problème quand des gens (avec des attentes irréalistes) se greffent au débrouillard et lui demande d’arranger une situation difficile, souvent en urgence et avec en prime absolument rien (pas d’outils, pas d’instructions) pour l’aider. Autrement dit: il y a des gens qui s’imaginent que les débrouillards n’existent que pour arranger une merde majeure en faisant un miracle et sont déçus de comprendre qu’une personne débrouillarde n’est pas le Saint-Esprit et qu’il n’y aura certainement pas de miracle au menu…

On aime haïr ceux qui sont persévérants

La persévérance est une qualité qui a fait la majorité de mon succès, mais qui a comme revers que pour certaines personnes, il est insupportable de suivre quelqu’un de persévérant, une trajectoire fixe, une progression stable et constante. Ce qui complique grandement le travail d’équipe. Le persévérant est capable de faire jour après jour des efforts, même pour des résultats qui sembles invisibles, mais qui sont très satisfaisants au bout du compte. La normale des gens veulent tout, tout de suite et avec le moindre effort. Ce qui fait en sorte que le persévérant est souvent perçu comme un acharné qui ne sait pas lâcher prise.

Dans toutes sortes de domaine, on aime blâmer la personne persévérante parce qu’elle insiste pour toujours avancer alors que d’autres pensent à lâcher. La persévérance attire aussi un lot de jalousie. Qui n’a pas déjà été jaloux(se) du succès d’une connaissance qui s’est mise au sport et qui en retire des bienfaits? Cette personne ne mérite pourtant pas de jalousie, elle s’est levée chaque matin durant 6 mois et a fait les efforts que nous n’avons pas voulu faire. On reproche souvent à tord au persévérant le lot de notre propre paresse. Voir un persévérant réussir c’est comme voir le reflet de ce que nous n’avons pas voulu faire et lui en vouloir pour notre propre lâcheté.

Être serviable est une invitation à l’exploitation

Qui n’a pas déjà remarqué que certaines personnes les approchent juste pour avoir un service ? On approche certains amis qui ont un pickup juste quand vient le temps d’un déménagement, on demande à un ami bon en informatique de nous aider avec un problème. Mais ces gens qui sont serviables méritent décidément d’autres d’invitations que seulement être là quand on a besoin d’eux. On ne pense pas à payer la personne serviable. C’est rien qu’un service après tout. Parfois on ne pense même pas à remercier la personne serviable, puisqu’on se dit – à tort- que « ça allait de soit »… Mais la personne serviable a prit de son temps et de son énergie pour vous aider et la moindre des chose, c’est un minimum de reconnaissance. Pour préserver les bienfaits de certaines relations, j’irais jusqu’à dire qu’il vaut mieux savoir refuser de rendre service. Comme ça on ne fini pas exploité et plein de ressentiment.

Donne moi ce conseil précieux pour que je fasse totalement l’inverse

Qui n’a pas déjà été approché par une connaissance qui demande toujours des précieux conseils et qui vous fait perdre un temps fou à s’inspirer de vous et de votre expérience, pour ensuite faire juste à sa tête, c’est à dire totalement l’inverse de votre cheminement et qui fini son expérience en échec en vous blâmant en plus d’en être responsable? J’en ai plus que ma claque de ces grignoteurs d’énergie, ils ne font que vouloir nous utiliser et tout cela fini toujours en perte de temps majeur, et souvent même aussi en frustration…

Cultiver son « incompétence » pour son propre bien-être

Je ne veux pas dire par là de devenir incompétent(e), notre savoir et nos qualités ne s’envolent pas comme par magie, quand on est bon dans un domaine et qu’on y met des efforts, on ne peut que devenir meilleur. Ce que je veux surtout dire c’est que pour éviter de devenir exploité(e) pour nos qualités, vaut mieux parfois garder ses atouts pour soi. Vaut mieux aussi choisir à qui nous allons donner le meilleur de nous mêmes. Notre énergie est précieuse et vaut mieux ne pas l’investir sur des ingrats.

En ce sens, il me fait plaisir de devenir lentement, mais sûrement:

Une « Incompétente Heureuse » 😉

Et comme je suis très persévérante, ce cheminement est là pour durer très longtemps!

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon