Et si au lieu d’être blasés en 2020 nous étions tous reconnaissants?

J’adore débuter les nouvelles années, avoir l’impression d’un renouveau, l’inspiration de commencer une toute nouvelle étape de ma vie. Parce qu’on ne se le cachera pas: La vie passe vite et il est trop facile de perdre son temps…

Ces Résolutions qu’on ne veut pas prendre…

Partout autours de moi j’entends les gens être blasés de tout: Noël c’est plate, la vie c’est ordinaire, y a pas d’avenir, la peur de l’engagement, a quoi bon prendre des Résolutions qu’on ne tiendra pas…

Je ne comprends tellement pas ce genre de discours défaitiste et j’ai souvent l’impression que le monde se donnent un style blasés, mais que dans le fond ils meurent d’envie de voir des choses changer, bouger, s’améliorer pour eux.

Tellement peur de l’engagement qu’on ne s’engage même plus envers soi-même…

Non seulement on ne veut pas s’impliquer, s’engager, se promettre, mais on sait déjà d’avance (et on se fait un devoir de le dire partout) qu’on ne tiendra pas parole. C’est en discours étrange quand on y regarde de plus près: On annonce déjà à tous, fièrement et publiquement qu’on est peu fiable, tellement qu’on ne se fait pas confiance à nous meme…

Pourquoi se forcer quand on peut choisir la facilité?

On vit dans un monde où il est recommandé de faire le moindre effort possible, de surtout pas se forcer en quoique ce soit. Le dépassement de soi est méprisable. Alors je comprend très bien la mentalité de ne pas vouloir s’engager envers soi-même avec des Résolutions, puisque ça pourrait impliquer certains efforts qu’on ne veut surtout pas mettre… On préfère mourrir à rien faire plutôt que de se forcer à mieux vivre.

Sommes nous blasés parce que nous avons des attentes irréalistes?

Dans la loi du moindre effort, vient souvent juste à côté les attentes irréalistes envers la vie. On veut des résultats sur des choses qu’on ne veut pas faire. C’est aussi insensé que vouloir gagner une course olympique assis dans son salon. Quand on a des hautes espérances faut y mettre l’effort. Sinon a quoi bon attendre des miracles?

J’aime prendre des Résolutions.

Je ne choisis que des choses réalistes qu’il est possible que j’améliore en moi et je trouve qu’une année c’est un bon délais pour mettre en marche quelque chose destiné à améliorer toute notre vie. Investir sur soi est la meilleure chose que nous puissions faire. Je n’attends pas de miracle mais je crois en la force de la constance. Telle l’eau qui coule constamment peut arriver à couper la pierre, je suis persuadée que chaque petite chose faites jour après jour donne des résultats puissant et permanent.

La Gratitude en Résolution

Vive les Résolutions Simples: L’an dernier j’ai débuté un Journal de Gratitude. J’ai choisis cette Résolution pour me recentrer face à ma vie, face à moi-même, pour comprendre si mes satisfactions/insatisfactions sont justifiées et me réajuster face à tout ça. Je suis du genre à penser qu’il n’y a rien de plus insensé que de voir quelqu’un courir en ronds sans savoir où il va. Dans la course de la vie, il est tellement facile de se perdre. J’avais donc un urgent besoin de me retrouver.

J’ai donc fait ce journal sans trop y croire, un peu inquiète même de savoir si j’aurai de quoi y écrire chaque jour. Il est même arrivé que je me force à le faire, certains jours n’avaient absolument rien de gratifiants et je l’ai inscrit. Au bout de quelque temps, l’exercice a été plus facile à faire. Au bout de quelques mois j’ai retrouver des joies que je pensaient perdues… Au bout d’un An je suis vraiment fière de l’avoir fait. Ce journal m’a apporté les réponses profondes que je désespérais avoir un jour. J’ai aussi retrouvé la paix que je voulais tellement. C’est un exercice que je compte continuer et que je recommande à tous. Cette résolution est ultra simple et très productive.

Et si au lieu d’être blasés en 2020 nous étions tous reconnaissants?

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

As-tu oublié tes rêves quelque part ? Quand la procrastination sabote nos désirs…

CindyCinnamon.com – As-tu oublié tes rêves quelque part ? Quand la procrastination sabote nos désirs…

Il y a des choses qu’on aime toujours remettre à plus tard.

Non pas que nous sommes paresseux, mais surtout dû au fait que ces choses a faire ne sont pas tellement intéressantes ou moins agréables. Pourtant dans cette liste de choses qu’il faudrait bien finir par faire, plusieurs sont pour notre bien. Mais pourquoi se forcer à faire des choses qui nous tentent moins direz vous…

Remettons à demain ce qu’on aime le moins et gardons tout le plaisir pour aujourd’hui ! Notre vie n’en sera que plus belle !

L’hypothèse semble parfaite, mais dans les faits, j’en suis jamais sortie gagnante. Les choses moins plaisantes, toujours remises à demain, continuaient de s’accumuler. Jamais le présent n’était assez satisfaisant pour me faire oublier la liste de choses moches à faire qui se transformait tranquillement en montagne déplaisante que j’essayais d’éviter. Chaque demain était repoussant, parce que je savais que j’aurai repousser les choses moches à faire encore et toujours…

Je ferai ça quand j’aurai le temps

On ne se mentira pas: On trouve toujours le temps de faire ce qui est plaisant. On a aussi toujours le temps de perdre son temps. Chaque jour on gaspille passablement de temps sur des activités pas si utiles et en finale le temps passe et on se dit que ça fait longtemps qu’on aurait dû faire ceci ou cela… …Mais ce n’est toujours pas fait !

Il y a des choses qui n’arrivent jamais parce qu’on les a trop remis à demain…

Au delà des choses moches à faire, il y a aussi la catégorie « projets personnels » qui se ramasse souvent dans la catégorie « un jour peut-être »… Je ne sais pas pourquoi on fait ça, mais beaucoup de choses que nous aimerions faire ne se réalisent jamais tellement on les a remis à plus tard. Beaucoup trop de projets sont restés à l’étape du rêves et ne se concrétiseront pas juste à cause d’une seule chose: La procrastination.

L’inaction ne fait jamais progresser

Personnellement je travaille là-dessus et j’avoue que je trouve ça beaucoup plus intéressant que je l’imaginais. Je m’oblige à ne pas remettre à plus tard. J’essaye de faire le maximum que je peux faire aujourd’hui (sans tomber dans l’écœurement non plus). Mais je calcule que chaque petite chose rayée de la liste a faire est un avancement, une progression.

Avancer, concrètement: C’est 1 pas à la fois qu’on franchit des kilomètres.

C’est intéressant d’investir un petit 15 minutes chaque jour à rendre concret un projet personnel. Mine de rien, on peut atteindre nos objectifs ou réaliser un souhait juste en travaillant à sa conception un peu chaque jour. C’est aussi moins imposant de faire plein de petites choses simples, plutôt que d’essayer de tout faire en même temps ou de rester à regarder le projet s’évaporer parce qu’on ne sait pas trop par quel bout commencer…

Et le plaisir dans tout ça ?

J’ai découvert que dans mon cas procrastiner était plus épuisant moralement que d’être en constante progression. Je me suis fatigué de voir toutes ces choses que je n’ai finalement jamais faites parce que je les avais trop remises à plus tard. C’est trop démoralisant de voir que le temps passe et que les projets sont restés à l’étape de souhaits. J’ai franchement plus de fun à voir un projet prendre vie ou que j’avance dans la réalisation d’un objectif personnel. En finale, je suis beaucoup plus maître de mon existence puisque je crée un peu chaque jour de la nouveauté à mon quotidien.

Parce que le meilleur moment pour commencer c’est justement maintenant 👌

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon