Et si au lieu d’être blasés en 2020 nous étions tous reconnaissants?

J’adore débuter les nouvelles années, avoir l’impression d’un renouveau, l’inspiration de commencer une toute nouvelle étape de ma vie. Parce qu’on ne se le cachera pas: La vie passe vite et il est trop facile de perdre son temps…

Ces Résolutions qu’on ne veut pas prendre…

Partout autours de moi j’entends les gens être blasés de tout: Noël c’est plate, la vie c’est ordinaire, y a pas d’avenir, la peur de l’engagement, a quoi bon prendre des Résolutions qu’on ne tiendra pas…

Je ne comprends tellement pas ce genre de discours défaitiste et j’ai souvent l’impression que le monde se donnent un style blasés, mais que dans le fond ils meurent d’envie de voir des choses changer, bouger, s’améliorer pour eux.

Tellement peur de l’engagement qu’on ne s’engage même plus envers soi-même…

Non seulement on ne veut pas s’impliquer, s’engager, se promettre, mais on sait déjà d’avance (et on se fait un devoir de le dire partout) qu’on ne tiendra pas parole. C’est en discours étrange quand on y regarde de plus près: On annonce déjà à tous, fièrement et publiquement qu’on est peu fiable, tellement qu’on ne se fait pas confiance à nous meme…

Pourquoi se forcer quand on peut choisir la facilité?

On vit dans un monde où il est recommandé de faire le moindre effort possible, de surtout pas se forcer en quoique ce soit. Le dépassement de soi est méprisable. Alors je comprend très bien la mentalité de ne pas vouloir s’engager envers soi-même avec des Résolutions, puisque ça pourrait impliquer certains efforts qu’on ne veut surtout pas mettre… On préfère mourrir à rien faire plutôt que de se forcer à mieux vivre.

Sommes nous blasés parce que nous avons des attentes irréalistes?

Dans la loi du moindre effort, vient souvent juste à côté les attentes irréalistes envers la vie. On veut des résultats sur des choses qu’on ne veut pas faire. C’est aussi insensé que vouloir gagner une course olympique assis dans son salon. Quand on a des hautes espérances faut y mettre l’effort. Sinon a quoi bon attendre des miracles?

J’aime prendre des Résolutions.

Je ne choisis que des choses réalistes qu’il est possible que j’améliore en moi et je trouve qu’une année c’est un bon délais pour mettre en marche quelque chose destiné à améliorer toute notre vie. Investir sur soi est la meilleure chose que nous puissions faire. Je n’attends pas de miracle mais je crois en la force de la constance. Telle l’eau qui coule constamment peut arriver à couper la pierre, je suis persuadée que chaque petite chose faites jour après jour donne des résultats puissant et permanent.

La Gratitude en Résolution

Vive les Résolutions Simples: L’an dernier j’ai débuté un Journal de Gratitude. J’ai choisis cette Résolution pour me recentrer face à ma vie, face à moi-même, pour comprendre si mes satisfactions/insatisfactions sont justifiées et me réajuster face à tout ça. Je suis du genre à penser qu’il n’y a rien de plus insensé que de voir quelqu’un courir en ronds sans savoir où il va. Dans la course de la vie, il est tellement facile de se perdre. J’avais donc un urgent besoin de me retrouver.

J’ai donc fait ce journal sans trop y croire, un peu inquiète même de savoir si j’aurai de quoi y écrire chaque jour. Il est même arrivé que je me force à le faire, certains jours n’avaient absolument rien de gratifiants et je l’ai inscrit. Au bout de quelque temps, l’exercice a été plus facile à faire. Au bout de quelques mois j’ai retrouver des joies que je pensaient perdues… Au bout d’un An je suis vraiment fière de l’avoir fait. Ce journal m’a apporté les réponses profondes que je désespérais avoir un jour. J’ai aussi retrouvé la paix que je voulais tellement. C’est un exercice que je compte continuer et que je recommande à tous. Cette résolution est ultra simple et très productive.

Et si au lieu d’être blasés en 2020 nous étions tous reconnaissants?

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

Le Jour où j’ai choisi de devenir une « Incompétente » …et très heureuse de l’être.

Ce qui est intéressant ici, c’est que certains(es) ne se baseront que sur le titre et en tireront des conclusions erronées pour mon plus grand plaisir 😉

Le Perfectionnisme: Une qualité mal appréciée

Tout le monde veut des résultats de perfectionnistes, mais personne ne veut se donner le mal que ça demande (sauf bien sûr la personne perfectionniste). C’est donc là que les personnes perfectionnistes vont reconnaître mon point: On voit toutes sortes de monde vouloir se coller à vous, puisque qu’on sait qu’avec vous, le projet a plus de chance de réussite et que vous ne lésinerez pas dans les efforts pour que ça marche.

Les « délégueurs en série » adorent les perfectionnistes, et pas pour les bonnes raisons.

Très à l’affût de n’importe qui capable de faire sa job à sa place, le « délégueur en série » aime s’appuyer sur le perfectionniste. Loin d’être un travail d’équipe équilibré, cette situation apporte comme revers que la personne perfectionniste se ramasse à tirer une charrette sur laquelle s’appuie une équipe de lâches qui préfèrent ne rien faire et regarder l’autre se démener pour avancer. Mais rendu à la ligne d’arrivé, tout ce beau monde descend de la charrette pour récolter les honneurs et omettant bien entendu de remercier les efforts de la personne qui aura mené à bien le projet. Si le projet échoue, ce sera bien entendu que la faute du perfectionniste qui s’est démené comme pas possible pour arriver à rien.

En Conclusion: Quoiqu’il fasse pour les autres, le perfectionniste ramasse toujours la merde. Donc vaut mieux garder ses efforts pour soi.

La Débrouillardise, un bien gros problème

On aime avoir dans son entourage une personne capable de faire des petits miracles avec presque rien. Les débrouillards sont un mystère pour bien des gens. Ils réussissent à s’arranger avec moins que la normale du monde. Cette grande qualité devient un gros problème quand des gens (avec des attentes irréalistes) se greffent au débrouillard et lui demande d’arranger une situation difficile, souvent en urgence et avec en prime absolument rien (pas d’outils, pas d’instructions) pour l’aider. Autrement dit: il y a des gens qui s’imaginent que les débrouillards n’existent que pour arranger une merde majeure en faisant un miracle et sont déçus de comprendre qu’une personne débrouillarde n’est pas le Saint-Esprit et qu’il n’y aura certainement pas de miracle au menu…

On aime haïr ceux qui sont persévérants

La persévérance est une qualité qui a fait la majorité de mon succès, mais qui a comme revers que pour certaines personnes, il est insupportable de suivre quelqu’un de persévérant, une trajectoire fixe, une progression stable et constante. Ce qui complique grandement le travail d’équipe. Le persévérant est capable de faire jour après jour des efforts, même pour des résultats qui sembles invisibles, mais qui sont très satisfaisants au bout du compte. La normale des gens veulent tout, tout de suite et avec le moindre effort. Ce qui fait en sorte que le persévérant est souvent perçu comme un acharné qui ne sait pas lâcher prise.

Dans toutes sortes de domaine, on aime blâmer la personne persévérante parce qu’elle insiste pour toujours avancer alors que d’autres pensent à lâcher. La persévérance attire aussi un lot de jalousie. Qui n’a pas déjà été jaloux(se) du succès d’une connaissance qui s’est mise au sport et qui en retire des bienfaits? Cette personne ne mérite pourtant pas de jalousie, elle s’est levée chaque matin durant 6 mois et a fait les efforts que nous n’avons pas voulu faire. On reproche souvent à tord au persévérant le lot de notre propre paresse. Voir un persévérant réussir c’est comme voir le reflet de ce que nous n’avons pas voulu faire et lui en vouloir pour notre propre lâcheté.

Être serviable est une invitation à l’exploitation

Qui n’a pas déjà remarqué que certaines personnes les approchent juste pour avoir un service ? On approche certains amis qui ont un pickup juste quand vient le temps d’un déménagement, on demande à un ami bon en informatique de nous aider avec un problème. Mais ces gens qui sont serviables méritent décidément d’autres d’invitations que seulement être là quand on a besoin d’eux. On ne pense pas à payer la personne serviable. C’est rien qu’un service après tout. Parfois on ne pense même pas à remercier la personne serviable, puisqu’on se dit – à tort- que « ça allait de soit »… Mais la personne serviable a prit de son temps et de son énergie pour vous aider et la moindre des chose, c’est un minimum de reconnaissance. Pour préserver les bienfaits de certaines relations, j’irais jusqu’à dire qu’il vaut mieux savoir refuser de rendre service. Comme ça on ne fini pas exploité et plein de ressentiment.

Donne moi ce conseil précieux pour que je fasse totalement l’inverse

Qui n’a pas déjà été approché par une connaissance qui demande toujours des précieux conseils et qui vous fait perdre un temps fou à s’inspirer de vous et de votre expérience, pour ensuite faire juste à sa tête, c’est à dire totalement l’inverse de votre cheminement et qui fini son expérience en échec en vous blâmant en plus d’en être responsable? J’en ai plus que ma claque de ces grignoteurs d’énergie, ils ne font que vouloir nous utiliser et tout cela fini toujours en perte de temps majeur, et souvent même aussi en frustration…

Cultiver son « incompétence » pour son propre bien-être

Je ne veux pas dire par là de devenir incompétent(e), notre savoir et nos qualités ne s’envolent pas comme par magie, quand on est bon dans un domaine et qu’on y met des efforts, on ne peut que devenir meilleur. Ce que je veux surtout dire c’est que pour éviter de devenir exploité(e) pour nos qualités, vaut mieux parfois garder ses atouts pour soi. Vaut mieux aussi choisir à qui nous allons donner le meilleur de nous mêmes. Notre énergie est précieuse et vaut mieux ne pas l’investir sur des ingrats.

En ce sens, il me fait plaisir de devenir lentement, mais sûrement:

Une « Incompétente Heureuse » 😉

Et comme je suis très persévérante, ce cheminement est là pour durer très longtemps!

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

2012 : Une toute petite résolution qui va faire une grosse différence

[tweetmeme source=”Cindy_Cinnamon” only_single=false]

Like This!

Résolution 2012
Résolution 2012

Pour la nouvelle année qui vient, je prends une seule résolution.

Toute petite et toute simple mais qui va faire une énorme différence pour moi.

Que 2012 commence tout en joie et en plaisirs 🙂 Parce que je le mérite bien ♡

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Google+: www.plus.google.com/CindyCinnamon

93.3 fm – Résumé de l’émission: À la recherche d’intimité

[tweetmeme source=”Cindy_Cinnamon” only_single=false]

Like This!

ⓒ Cindy Cinnamon
ⓒ Cindy Cinnamon

Aujourd’hui à l’émission Lundi Couple du 93.3 fm de 12h30 à 14h nous avons abordé le sujet: Où et Comment trouvez-vous vos moments d’intimités en couple?

De nos jours, avec le travail, le stress, la famille, les enfants, les tâches domestiques et toutes les occupations, il n’est pas toujours évident de trouver le temps pour des moments d’intimité de couple.

Une étude parue en 2009 révèle que la plupart des Canadiens affirment de pas avoir assez régulièrement des relations sexuelles à cause du stress de la vie quotidienne. On y apprend que 65 % d’entre eux manquent tout simplement… de temps pour faire vibrer leur passion.

Encore plus sur le sujet:
L’intimité dans un couple – Serge Tremblay, psychologue
Hommes et femmes en mal d’intimité dans leur vie sexuelle – Catherine Crépeau
Livre: Réveiller sa vie sexuelle – Sylviane Larose

Vous avez manqué l’émission d’aujourd’hui ? Vous pouvez l’écouter sur le web : www.fm93.com Sélectionnez Lundi 12 Juillet 2010

Cindy Cinnamon

Sur Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Sur Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon

93.3 fm – Résumé de l’émission: Amour et Espionnage

[tweetmeme source=”Cindy_Cinnamon” only_single=false]

Like This!

ⓒ Cindy Cinnamon
ⓒ Cindy Cinnamon

Aujourd’hui à l’émission Lundi Couple du 93.3 fm de 12h30 à 14h nous avons abordé le sujet: Avez-vous déjà espionné votre conjoint(e) ? Que ce soit lire ses courriels, textos, etc. Vous êtes-vous déjà fait faire le coup ?

Aussi dans l’émission le sujet principal à ouvert la porte à toutes sortes de sujets connexes tel que: L’infidélité, la tricherie, la jalousie, le mensonge, conjoint(e) contrôlant(e), le doute et le questionnement.

Peut-être vivez-vous présentement une situation similaire ou désirez en savoir plus sur le sujet ? Voici un excellent article de Katia Mayrand à lire La jalousie: Quand l’amour devient méfiance

Vous avez manqué l’émission d’aujourd’hui ? Vous pouvez l’écouter sur le web : www.fm93.com Sélectionnez Lundi 7 juin 2010

Cindy Cinnamon

Sur Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Sur Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon