Savoir mettre ses Limites

On ne se le cachera pas, le métier de commerçant est particulièrement exigeant en temps normal, alors imaginez en cette période de COVID.

Peu de gens le savent, mais pendant que la majorité gens étaient en confinement à se demander quoi faire, moi je travaillais à un rythme à rendre n’importe qui cinglé et au bout du rouleau. Bien des gens n’auraient jamais été capables de vivre à une telle intensité. Je l’ai fait.

Des vacances j’en ai pas eu, du repos j’en ai trop peu et le temps de me demander quoi faire de mon temps libre n’est pas un de mes luxes. M’ennuyer n’est pas dans mon vocabulaire ou une activité que je pratique.

Malgré ce surplus, il ne fallait pas négliger mes autres engagements. Que ce ce soit de les médias sociaux ou traditionnels, ces responsabilités je ne les ai pas esquivées. Mais du temps quand on en a pas, on le prend où? Je suis passée maître pour en trouver quand j’en n’ai plus. Je ne sais pas comment je fais, mais je peux faire entrer des listes de tâches à faire dans une journée de 24h (et les compléter) qui pourraient vous impressionner.

Plus tu en donnes, plus les gens en demandent

Pour mon équilibre personnel, parce que je ne peux pas me permettre le luxe d’être malade ou de simplement me mettre en arrêt de travail comme la majorité des gens peuvent faire, j’ai décidé de mettre des limites.

Des limites pourtant très simples et qui visent à éliminer l’exagération

– Non à l’impatience des gens. Je ne tente plus de satisfaire les demandes « pour hier »

– Une demande de dernière minute? J’ai pas de temps pour ça. J’en n’ai plus du tout des « dernières minutes » à donner.

– Non au service à la cliente 24/24 7 sur 7 sur des personnes qui abusent à spammer nos médias sociaux. On a un service à la clientèle sur notre site et c’est suffisant.

– Non à me faire solliciter par des personnes pour n’importe quoi (et trop souvent par des affaires inintéressantes pour moi) dans mes maigres moments de détentes ou de repos.

– Non aussi à accepter des conditions qui sont à mon désavantage.

Peu de compréhension, surtout de personnes que je considérais comme des Amis(es).

A ma grande surprise dernièrement, j’ai constaté que des personnes proches de moi sont particulièrement agressives face aux limites que j’impose. Peu ou pas de compréhension. Aucune considération.

Que des clients soient exigeants, sans savoir-vivre ou impossibles à gérer, ça peut encore se tolérer. Mais vivre de l’agressivité de personnes qui nous connaissent (et qui sont sensées être des Amis) parce qu’on essaye de faire comprendre mes limites ou de faire respecter une entente commune, ça m’écœure en maudit.

On ne peut pas changer les gens, mais on peut se changer soi-même

Si je ne peux rien contre les gens qui sont négatifs et néfastes pour moi, je peux par contre prendre des mesures pour protéger mon intégrité.

– Je suis à faire un gros ménage sur les médias sociaux des personnes qui sont des plaies à endurer, énergivores, ou qui semblent avoir un trop grand besoin de mon attention.

– Non à l’agressivité. Il n’y a absolument aucune raison valable pour que j’endure les personnes qui ne savent pas gérer leurs émotions. Et malgré toute ma compréhension, je ne servirais pas de défouloir pour vos frustrations.

– Au moindre signe qu’une personne ne voudra pas comprendre ou respecter mes limites, il est clair que je vais prendre les mesures qui s’imposent.

Comme tout le monde: J’ai besoin de m’entourer de gens qui ont un minimum de respect. Je pense avoir fait preuve de suffisamment de patience, disponibilité, compréhension. Je mérite au minimum la même chose en retour.

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

En Photos: Depuis 4 ans, je n’arrête pas de rajeunir !

Cindy Cinnamon: Ma progression en 4 ans
Cindy Cinnamon: Ma progression en 4 ans

C’est en faisant le ménage de mes photos personnelles,
que ca m’a sauté aux yeux: Que j’ai changé en 4 ans!

Je savais que j’avais beaucoup progressé, mais je ne m’étais pas rendue compte à quel point… C’est impressionnant, mon corps a changé, mais aussi mon visage a l’air plus jeune, moins bouffi, moins stressée.

La vie fait en sorte que parfois on s’oublie. Pour atteindre nos rêves il ne faut pas compter les heures, pour prendre soin des autres, parce que le travail est exigeant… Pis un jour on se regarde et la déprime nous prend. À ce moment là on dirait que c’est encore pire. J’ai cru pendant un bon moment que je devrai me rendre à l’évidence: Je devrai accepter d’être une « belle grosse Madame » qui aime les plaisirs de la vie. Je devrai aussi assumer mon âge vieillissant, pis je devrai dire Adieu à ce que j’ai déjà été, à ce que je ne serai plus jamais.

Puis un jour c’est le médecin qui m’embarque par dessus (comme si le reste n’était pas assez) et m’annonce que mon embonpoint me cause des ennuis de santé, que là pas le choix, je devrai prendre des médicaments. Pourtant je ne me trouvais pas si pire, en fait on trouve toujours pire que soi pour s’excuser.

Le Noël 2012 a été difficile. Je vivais un moment d’écoeurement, peut-être même de dépression, je n’ai jamais su. Puis je me suis regardé dans le miroir et je me suis dit que c’était assez. Je ne continuerai pas à vivre en me laissant tomber.

C’est le 2 Janvier 2013 que j’ai pris la décision de me prendre en main. Au début, tout doucement, puis j’ai monté le rythme. Suite à mes efforts constants, mon médecin a constaté en 2014 que ma condition physique s’était tellement améliorée que je n’ai plus eu besoin de médicaments. C’est fou comme c’est en s’aimant, en prenant soin de soit que parfois on peut aussi se guérir! Je suis en bien meilleure forme physique que dans ma trentaine!

Je n’ai jamais lâché depuis ce temps et j’en suis fière 🙂

2017: Parfois je m’impressionne moi-même, surtout en ce moment où je regarde ces photos et je me dis, c’est incroyable tout le chemin parcouru! Un mélange contentement et de soulagement ♡

C’est certain qu’il y aura toujours des méchants pour minimiser cette réussite, pour me catégoriser dans la catégorie « vieille Madame finie » (j’ai encore eu droit a cette insulte cette semaine), mais je n’accorde pas d’importance à ce genre de propos. Ma vie est trop belle, j’ai trop de plaisir à rajeunir chaque jour et j’avoue aussi que j’ai trop hâte de voir à quoi ressembleront ces ignorants lorsqu’ils auront le même âge que moi 😉

On mérite tous d’être heureux(es) et je vous le souhaite aussi ♡

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon