Déjà 10 ans sur Twitter: Ce que j’ai appris

Hey oui, en juillet 2009 (plus précisément le 16) j’embarquais dans l’aventure Twitter. Curieuse de savoir ce que la publication en 140 caractères pouvait m’apporter dans la vie, j’ai tenté l’expérience.

En 2009, nous étions beaucoup moins nombreux sur Twitter. J’ai eu la chance dès mes premiers Tweets de me joindre à un groupe (déjà sur place) très dynamique et intéressant. À cette époque on étaient plus ouverts, c’était pas très courant les comptes cadenassés. Il était très facile de follower et de se mettre « amis » rapidement.

Les belles années: Des amitiés à volonté

Parlant d’amitié, je suis heureuse de compter encore parmi mes amis(es) des personnes que j’ai connues au tout début de Twitter. Saviez-vous qu’à l’époque on organisaient des GT auxquels tout le monde voulaient participer? Il n’y avait pas de « peut-être si j’ai le temps »… Quand il y avait une activité rencontres: On y allait et c’était toujours très agréable. Des liens d’amitié très forts, des alliances d’affaires et de talents ont eu lieu grâce à ces rencontres. J’ai conservé précieusement des photos de toutes ces rencontres, c’était magique.

C’était le temps où les gens s’encourageaient fortement en relayant l’information sur Twitter, c’était un devoir de partager les informations qui pouvaient être utiles pour un ami. Beaucoup de professionnels se sont lancés dans des carrières ou entreprises qui ont connues des succès fulgurants par ce phénomène Twitter très particulier.

Moins lourd que Facebook, plus rapide et dynamique, dans ces années là il était très agréable de partager ses idées, ses commentaires et aussi beaucoup de complicité via Twitter. Il y avait moins de jugements négatifs et tout était axé vers le fun et l’entraide. Le sentiment de proximité malgré la distance créait la force.

Naturellement, quand tout va trop bien, il faut que ça merde…

Certains(es) ont vu cette belle complicité et l’entraide et en ont profité pour faire les premières arnaques Twitter québécoises. Fausse amoureuse qui a berné un bon gars pendant des mois. Une autre qui a simulé un cancer pour attirer la pitié et surtout du cash, un déviant s’est même rapproché d’une femme (sous de faux prétextes) parce qu’il avait son enfant dans sa ligne de mire… Et ça c’est juste un bref aperçu… Les histoires de Fakes ont commencé à s’accumuler et tout ça a commencer à dégénérer. De plus en plus de monde ont commencé à voir le potentiel de « s’inventer une vie » sur Twitter. La méfiance a commencé à faire son chemin. De nos jours une personne peut très bien avoir un compte Twitter pour être ami et un autre compte qui s’amuse à t’écœurer en s’imaginant que tu ne sais pas qui il est…

L’apparition des premiers Trolls

C’était presque prévisible: Les premiers Trolls sont arrivés spécialement pour s’attaquer aux gens plus connus. Des personnes en politique aux artistes de tous les domaines. A moins d’un ex qui voulait s’en prendre « anonymement » à une personne qui a déjà partagé sa vie ou quelqu’un (souvent un compétiteur) qui voulait nuire à une autre entreprise, les « comptes anonymes » s’en prenait rarement à des gens standards, sans histoires. Puis l’attrait de l’anonymat a gagné plusieurs personnes. Des gens sur Twitter ont commencés à se faire écœurer, menacer, par des Trolls. J’ai moi-même vécu plusieurs épisodes très dérangeants (et troublants) par des anonymes sur Twitter. Si au début de ce phénomène, l’entraide existait encore et les Trolls étaient majoritairement et rapidement rejetés, tout ça à bien changé.

De nos jours on recherche moins le vrai et on se blase rapidement de tout

En 2019 les gens sont beaucoup plus nombreux sur Twitter. Plusieurs ont même 2 ou 3 comptes. Le fil d’actualités défile beaucoup vite. Les gens ont aussi plus d’abonnements et d’abonnés. Les « amitiés virtuelles » sont plus méfiantes. On se désabonne ou bloque pour un Oui ou un Non. Moins de patience? Plus rapidement blasés? Peut-être…

Les Fakes sont des Stars

J’ai été surprise de voir du monde presque brailler sur Twitter en voyant des comptes de Trolls agressifs être supprimés. Y a vraiment des gens qui s’ennuient de personnes qui utilisent des faux comptes pour écœurer le monde. A quoi servent les campagnes contre l’intimidation? Quand on préfère suivre des Trolls parce qu’ils sont plus divertissants que les gens vrais, y a des questions à se poser…

Beaucoup moins d’ouverture d’esprit. La mode en 2019 sur Twitter c’est d’être outré de tout et de s’obstiner le plus souvent possible. Le but est surtout de se faire voir dans une discussion, souvent sans même comprendre le sujet initialement Tweeté. La majorité des mésententes viennent souvent de monde qui ne se donnent même pas la peine de comprendre de quoi il est question dans la discussion et qui forcent à entrer leur point de vue qui n’a par rapport.

Et puis après tout ça, pourquoi rester?

La réponse est très simple. Malgré une bonne quantité de Tweets insignifiants qui me sont adressés chaque semaine et que j’ignore pour conserver ma paix intérieure, j’ai encore le plaisir de suivre et lire beaucoup de gens intéressants et surtout plusieurs amis(es) sincères qui sont là depuis longtemps.

Malgré tout, beaucoup de bonnes personnes que je connais ont quittés Twitter. L’agressivité et le manque d’ouverture sont venu à bout de gens vraiment intéressants qui ont préférés partir plutôt que de lire jour après jour du négatif. C’est dommage, plusieurs me manquent, pour d’autres j’ai la chance de les suivre ailleurs.

Twitter est aussi le moyen le plus rapide d’être informé et ce bien avant les médias traditionnels. C’est aussi un excellent moyen de propulsion professionnel.

Parfois j’ai la chance de capter dans mon fil d’actualités – au travers des dizaines d’autres discussions de gens qui veulent s’arracher la tête – des discussions très agréables et même amusantes et ça me réconcilie avec Twitter.

J’ai quand même la nostalgie…

Oui c’est vrai que souvent je m’ennuie de l’ancienne époque de Twitter, même si je suis consciente que ça ne reviendra plus jamais. Mais bon, au moins je pourrai toujours dire que j’ai connu le bon temps 😉

10 ans déjà… Que le temps passe vite !

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Holonis: www.holonis.com/cindycinnamon

Dans l’Oeil de Cindy Cinnamon cette semaine: 7 au 13 Avril 2014

Dans l'Oeil de Cindy Cinnamon

Quoi de neuf cette semaine:

Gouvernement: Un nouveau projet de loi réformant les lois sur la prostitution sera déposé «très prochainement» aux Communes, a indiqué le ministre de la Justice, Peter MacKay, lundi. «Le temps avance, et notre intention est de déposer le projet de loi ce printemps», a précisé le ministre MacKay. Source: Canoe

Échangisme: Voilà, c’est enfin chose faite! Après des années de combat avec la ville de Drummondville, qui est même allée jusqu’en Cour supérieure pour tenter d’interdire l’ouverture de ce club privé, L’Auberge de la Passion a enfin ouvert ses portes la semaine dernière. Nous souhaitons bon succès aux propriétaires Chantal Godbout et Luc Sylvestre.

Burlesque: Jeudi le 10 Avril au Théâtre du Petit Champlain de Québec aura lieu une représentation unique: STRIP : les héroïnes s’effeuillent. Une présentation de Burlestacular et du Festival de la BD francophone de Québec. Infos et billets ici.

Show Érotique: Le 12 Avril le Bar 55 en Beauce recevra en spectacles la pornstar Québécoise Vyxen Steel.

À votre Agenda: Le 16 avril, à 19h aura lieu au Café Aquin, A2445, UQAM (métro Berri-UQAM) un événement Panel et discussion pour bâtir une solidarité anticapitaliste avec les travailleuses et travailleurs du sexe. Plus d’information sur l’événement ici.

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon

Archives sur le même thème disponibles ici

Gardons contact via Facebook
Gardons contact via Facebook

Rhabillage – Documentaire choc sur les retraitées de la porno

[tweetmeme source=”Cindy_Cinnamon” only_single=false]

Like This!

ⓒ Rhabillage - Ovidie
ⓒ Rhabillage - Ovidie

Jeunes, belles et à la recherche de la gloire. Certaines resteront presque inconnues, d’autres auront gagnées la célébrité X, l’enjeu reste le même et l’après vie porno a un dénominateur commun: La retraite à aussi un prix.

Derrière les clichés il y a la femme. Mais l’image, celle du X est particulièrement forte. Elle éclipsera les autres réalisations. Ce n’est pas l’actrice elle-même en tant que personne qui est visée, mais plutôt cette image qu’elle représente. C’est un véritable tatouage social.

Cette retraite (désirée ou non) arrive bien assez tôt. Elles ne sont pas toujours bien préparées à quitter définitivement le plateau de tournage. Et quand les lumières des projecteurs s’éteignent une dernière fois que se passe-t-il ensuite ?

C’est ce que la productrice/réalisatrice (et ex-actrice porno) Ovidie tentera de vous faire découvrir avec le documentaire choc: Rhabillage. Des confidences vraies, pures et parfois même dures, d’ex-actrices qui dévoilent les dessous de l’après gloire du X.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à regarder en primeur le « teaser » du documentaire Rhabillage qui sortira dès octobre 2011.

Cette infiltration dans un domaine où tout le monde à son opinion, mais où très peu savent ce qui en est vraiment, pourrait apporter une réflexion profonde sur la vie de ces ex-stars qui ont réalisées par procuration nos fantasmes pour le plaisir de nos yeux.

Cindy Cinnamon
Officiel: www.CindyCinnamon.com
Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon
Google+: www.plus.google.com/CindyCinnamon

Archives:
D’autres articles reliés à ce sujet disponibles ici

93.3 fm – Résumé de l’émission: Trouver l’âme soeur

[tweetmeme source=”Cindy_Cinnamon” only_single=false]

Like This!

ⓒ Cindy Cinnamon
ⓒ Cindy Cinnamon

Aujourd’hui à l’émission Lundi Couple du 93.3 fm de 12h30 à 14h nous avons abordé le sujet: Croyez-vous que l’âme soeur existe? Avez-vous trouvé votre âme soeur amoureuse ?

Nous avons eu la chance d’entendre des confidences de personnes qui ne croyaient plus en l’amour et qui ont trouvé l’âme soeur amoureuse, comme quoi il ne faut jamais désespérer. L’amour se trouve souvent là où on n’imagine pas. Il y a eu aussi des témoignages de vie de couple harmonieuse de très longue durée, parfois même le premier amour, de belles sources d’inspirations à découvrir.

Pour en savoir encore plus sur le sujet, voici mes suggestions:
L’âme soeur existe-t-elle vraiment? Par Robert Brisebois, auteur et conférencier
Âme Soeur: Espoir fou ou désir réaliste? La psychanalyste Sophie Cadalen nous dévoile les dessous de cette attente de la «bonne personne».
La peur ou l’amour… Excellent texte pour voir la vie et l’amour positivement de Jean-Marc Chaput, conférencier. Parce qu’avant de se faire comprendre d’une autre personne, il faut se comprendre soi-même.
Comment rencontrer l’âme soeur sur internet Une vidéo de présentation du livre de Shirley Byrns et Martin Aubut, un couple Québecois qui a s’est formé lui-même grâce à internet et tient à balayer les préjugés pour montrer que oui, la rencontre est possible avec internet. En effet, c’est 22% des québecois qui n’hésitent pas à surfer pour trouver l’âme soeur.

Vous n’êtes pas intéressés(es) à trouver spécialement l’âme soeur, mais désirez faire des rencontres coquines ? Oui il est possible de le faire via Le Club Euro ou sur le site de rencontres monptf.com

Vous avez manqué l’émission d’aujourd’hui ? Vous pouvez l’écouter sur le web : www.fm93.com Sélectionnez Lundi 14 juin 2010

Cindy Cinnamon

Sur Facebook: www.facebook.com/CindyCinnamon
Sur Twitter: www.twitter.com/Cindy_Cinnamon